Découvrez, comparez et réservez votre

Surf camp au Costa Rica

Le surf au Costa Rica

Le Costa Rica est une destination parfaite pour un surftrip inoubliable. Des plages encore sauvages, des vagues qui fonctionnent toute l’année, une ambiance bohème et chill, des locaux accueillants, des parcs naturels riches d’une faune et d’une flore incroyables, des couchers de soleil flamboyants… la vraie « pura vida »!

Côté surf, les houles de la côte Pacifique ont majoritairement contribué à faire la réputation du Costa Rica auprès des surfeurs du monde entier. Avec des billets d’avion à environ 600 euros depuis Paris, une vie locale peu onéreuse et une eau à 29 degrés toute l’année, le Costa Rica est une destination idéale à tout moment de l’année.

Surf camps au Costa Rica

Il existe de nombreux surfcamps au Costa Rica. Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs d'entre eux afin de vous faire vivre un surftrip inoubliable lors de vos prochaines vacances au Costa Rica !

Découvrir les surf camps au Costa Rica

Pourquoi venir surfer au Costa Rica

Du Pacifique aux Caraïbes, un large choix de spots

Le Costa Rica est situé en Amérique centrale entre l’océan Pacifique et l’océan Atlantique, offrant ainsi aux apprentis surfeurs et aux rideurs chevronnés une multiplicité d’options. Le long de la côte Pacifique, les spots sont nombreux. La majorité des surf camps se trouvent vers Jaco, un petit village de pêcheurs aux accents gypsy à deux heures de collectivo de la capitale. La plage s’étend sur 7 kilomètres permettant d’éviter un spot trop encombré, les vagues sont de taille raisonnable et le swell fonctionne toute l’année : parfait pour un apprentissage sans risque ! Pour les niveaux intermédiaires, préférez les vagues de de Playa Hermosa, située à 7 minutes de Jaco. Les spots de Santa Theresa, Dominical, Tamarindo, ou encore Playa Negra seront également à découvrir lors de votre séjour. Votre surf camp pourra arranger les déplacements et vous emmener en day trip sur les spots de la côte sud !

Des vagues accessibles toute l’année

Au Costa Rica, le swell rentre toute l’année sur la côte Pacifique, avec quelques différences cependant entre l’hiver et l’été. En hiver, de juin à décembre, les conditions sont bonnes tous les jours avec parfois de grosses - voire très grosses - vagues sur certains spots. En été, de décembre à mai, la houle se fait plus calme, rendant les conditions parfaites pour les débutants. Côté Caraïbes, le surf est plus difficile à prévoir. Préférez la période hivernale pour mettre le maximum de chance de votre côté et demandez conseil à votre surf camp avant d’y rejoindre le pic.

Vivre au rythme de la « Pura Vida »

Les locaux, appelés aussi « Ticos » sont très « à la cool ». Ils vivent selon le mantra « Pura Vida », la vie pure ou « bonne vie ». Dans la rue, personne ne se presse, tout le monde sourit. Grâce à ce mantra, les costaricains ont un recul constant sur la vie les empêchant de s’angoisser pour des futilités. Le Costa Rica a même été désigné pays le plus heureux au monde ! Et cela se ressent partout : vous serez vite gagnés par cette atmosphère de détente permanente. Une vraie opportunité de presser le bouton « pause » dans nos vies d’occidentaux stressés et pressés par le temps.

Un pays aux mille et une richesses

De la côte Pacifique à la côte Caraïbes en passant par les montagnes du centre, le Costa Rica offre son lot de paysages, de cultures et d’activités. Bar à smoothies, shops ethniques et cours de yoga sur la côte Pacifique, balades à cheval, jungle et sensations fortes dans les montagnes du centre, tortues, concerts de reggae et ambiance jamaïcaine sur la côte Caraïbes : d’un endroit à l’autre, on est complètement dépaysé de tant de diversité. Côté gastronomie, ne passez pas à côté de la spécialité culinaire locale, le casado, une assiette gourmande et saine composée de viande, de salade, de riz, d’haricots rouges et de bananes plantain. Côté Caraïbes, le Costa Rica peut compter sur la réputation de ses « sodas » aux plats typiquement caribéens, ses restaurants de poisson, sushis, produits bios, et évidemment de plats plus occidentaux.

Un zoo à ciel ouvert

Le Costa Rica compte de nombreux parcs naturels au sein desquels la faune et la flore sont très abondantes. On s’y balade dans une forêt tropicale de toutes les nuances de vert, à la rencontre des singes hurleurs, des capucins-moines malicieux, des paresseux au ralenti, des ratons-laveurs cleptomanes, des palmiers gigantesques en bordure de plages paradisiaques à l’eau scintillante, où pêchent des dizaines de pélicans. Les entrées sont payantes et il faut généralement booker un guide pour en profiter un maximum. A l’aide d’un appareil-loupe, il vous permettra de repérer et observer une faune bien cachée : chauves-souris endormies, crabes rouges, iguanes bien camouflés, plantes vénéneuses, insectes multicolores...Et pour les passionnés de nature, il est également possible de passer une nuit en écolodge au milieu des animaux.