Découvrez, comparez et réservez votre

Surf camp au Equateur

Le surf au Equateur

Situé sur la côte ouest de l’Amérique latine au niveau de la ligne de l’équateur, l’Equateur bénéficie de paysages extrêmement variés, entre côte pacifique, cordillère des Andes, forêt amazonienne et îles Galapagos.

Avec ses 650 kilomètres de côtes, l’Equateur est une destination surf de choix. On trouve de nombreux spots tout au long de la « Ruta del Sol ». Les plages sont magnifiques et il est possible d’y surfer pratiquement partout. La saison de surf s’étend de novembre à avril, avec l’arrivée des swells du nord et des vagues qui déferlent sur la majorité des spots. Les conditions y sont parfaites notamment le matin avec l’absence de vent et des vagues glassy.

Surf camps au Equateur

Il existe de nombreux surfcamps au Equateur. Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs d'entre eux afin de vous faire vivre un surftrip inoubliable lors de vos prochaines vacances au Equateur !

Découvrir les surf camps au Equateur

Pourquoi venir surfer au Equateur

Des spots de qualité pour tous les niveaux

Si on trouve de multiples vagues surfables le long de la côte, trois spots se distinguent et constituent des destinations idéales pour les amateurs de vagues. Au nord, le spot de Mompiche, un point break en gauche qui débute sur une section tubulaire et déroule sur du reef. Cette grosse vague creuse est très réputée mais réservée aux experts ! Un peu plus au sud, le spot de San Lorenzo. Cette plage de trois kilomètres abrite chaque année des compétitions de surf internationales. On y trouve les plus grosses vagues de la province de Manabi.

Enfin, près de Portoviejo, les débutants et niveaux intermédiaires trouveront leur bonheur à Montañita. Petite station balnéaire typique, de nombreux surf camps s’y sont installés dans une ambiance bohême et festive. C’est la destination surf trip idéale pour ceux qui veulent à la fois s’adonner à leur sport passion, faire des rencontres et se détendre. Attention, le spot est parfois surpeuplé. N’hésitez pas à prendre la voiture pour vous éloigner un peu, il existe environ 20 spots dans un rayon de 3 heures de route. Parmi eux, Ayangue est parfait pour les amateurs de Stand-Up Paddle, Puerto Cayo pour les bodyboardeurs et La Entrada pour les débutants, ou amoureux de longboard et de fish, avec ses longues vagues.

Un coût de la vie peu onéreux

Si le billet aller retour pour l’Equateur coûte cher, la vie sur place est très accessible aux petits budgets. Les prix sont globalement moitié moins chers qu’en France, qu’il s’agisse de transport, d’hébergement ou de repas. Les trajets se font en bus sur la panaméricaine, les routes de montagne ou le long de la « Ruta del sol ». Essayez de voyager léger, les bus étant souvent bondés. Cela dit, les horaires sont respectés et les trajets plutôt sûrs. Côté hébergement, on trouve de nombreux hôtels et auberges de jeunesse partout dans le pays et notamment dans les villes touristiques comme Quito, Baños, Quenca ou Guayaquil. Les surf camps de Montañita proposent également des formules très intéressantes où tout est compris. Pour les repas, privilégiez les marchés couverts qui proposent une nourriture typique excellente et à des prix imbattables ! En Equateur, la spécialité est le ceviche, du poisson ou des crustacés cuits puis marinés dans du citron.

Une richesse naturelle et culturelle inégalable

Entre la côte pacifique, la route des volcans, la capitale Quito et la forêt amazonienne, il serait dommage de se limiter à la pratique du surf pendant un séjour en Equateur ! Parmi les immanquables, la lagune de Quilotoa, ce lac magnifique niché au cœur du cratère du volcan du même nom auquel on accède par une petite randonnée. Plus au sud, le volcan Cotopaxi offre aux amateurs de trekking l’opportunité de gravir l’un des seuls sommets équatoriaux enneigés. Sur la route de Cuenca, arrêtez-vous à Baños pour une balade spectaculaire à faire en voiture ou en vélo à travers les cascades et la forêt tropicale. A Cuenca, admirez les jolis bâtiments issus de l’ère coloniale et découvrez le magnifique parc national d’El Cajas qui abrite plus de 275 lacs des Andes.

A l’est de la route des volcans, partez à l’aventure dans la forêt amazonienne à la rencontre de plus de 1000 espèces d’oiseaux et des peuples indigènes. Pour plus d’interactions avec des espèces animales que l’on ne trouve pas ailleurs, cap sur les îles Galapagos, appelées aussi « îles enchantées ». Otaries, requins-coraux ou encore tortues géantes y feront votre bonheur, sans parler des couchers de soleil à couper le souffle. Enfin, ne manquez pas Quito, la capitale, classée au Patrimoine Mondial de l’Humanité par l’UNESCO pour son centre ville aux vestiges coloniaux quasiment intacts, entre palais et églises. Attention en revanche, il n’y a plus personne dans les rues à la nuit tombée à cause de la forte criminalité. En tant que touriste, vous êtes une cible de choix alors si vous devez absolument sortir, prenez un taxi et redoublez de prudence.