Découvrez, comparez et réservez votre

Surf camp en Espagne

Le surf en Espagne

L’Espagne est un pays frontalier de la France avec lequel nous sommes familiers. De Madrid à Barcelone en passant par Séville ou Lloret del Mar, l’Espagne est une destination de vacances pour un grand nombre de Français qui n’ont pas les moyens de prendre l’avion jusqu’à l’autre bout du monde. Sa culture est riche, ses habitants chaleurs, sa gastronomie délicieuse et ses paysages magnifiques. Côté surf, c’est pareil : pas besoin de s’envoler bien loin, l’Espagne a tout ce qu’il faut pour nous combler.

On entend souvent dire qu’il existe plusieurs Espagne. Et bien en surf, c’est la même chose. On pourrait séparer la côte espagnole en 5 zones : la Cantabrie, les Asturies, la Galice, le Pays Basque et l’Andalousie. Au fil des paysages, des falaises, des embouchures de rivière, en ville ou dans une nature sauvage, les spots de surf sont nombreux et adaptés à tous les niveaux.

Alors motivez vos potes de glisse, louez un van et partez à l’aventure pour un surf trip inoubliable à quelques heures de la France ! Partez de préférence entre juin et septembre pour profiter de la meilleure météo et des meilleures conditions de surf.

Surf camps en Espagne

Il existe de nombreux surfcamps en Espagne. Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs d'entre eux afin de vous faire vivre un surftrip inoubliable lors de vos prochaines vacances en Espagne !

Découvrir les surf camps en Espagne

Pourquoi venir surfer en Espagne

Une côte variée et riche

Après avoir passé la frontière, vous vous retrouvez au Pays Basque espagnol. A une trentaine de minutes, vous trouverez le spot de Zarautz, une longue place aux multiples pics qui offre à la fois des gauches et des droites. Mais le spot le plus réputé est celui de Mundaka, connue dans le monde entier pour la régularité de ses vagues. Attention, spot réservé aux niveaux avancés.

La Cantabrie, située sur la côte nord de l’Espagne, ressemble beaucoup à la France avec ses falaises et ses montagnes. Autour de sa capitale Santander, on compte une vingtaine de spots de surf plutôt solides. Parmi les plus connus : El Brusco qui creuse et forme un long tube jusqu’à la plage ; Somo, un beach break très apprécié des locaux et adaptés aux débutants ; et Oyambre, qui marche à toutes les marées et proposent plusieurs pics avec des gauches et des droites.

Un peu plus au sud, cap sur les Asturies et plus particulièrement la plage de Rodiles, connue pour son spot situé à l’embouchure d’une rivière. Cette vague world class qui déroule sur plus de 150 mètres et comprends des sections tubulaires est très prisée des amateurs de surf. Le spot est également fréquenté par les débutants. Mais les 200 kilomètres de côtes des Asturies offrent d’autres très belles options comme Salinas ou Playa Espana !

A la pointe ouest de l’Espagne, on trouve la Galice et sa côte nature, sauvage et ciselée en pointes et reliefs. Un petit paradis aux airs de Bretagne qui mérite qu’on s’y attarde que ce soit pour ses paysages ou pour le surf. Le spot le plus connu est Pantín, considéré comme l’un des meilleurs beach breaks d’Esapgne, très exposé avec des vagues de taille conséquente. D’autres spots sympas sont à faire dans le coin, comme Esteiro, Valcobo, Rinlo, Nemina ou Razo.

Au sud de l’Espagne, les surfeurs trouveront leur bonheur en Andalousie. Les vagues n’y sont pas aussi fréquentes et constantes qu’au nord mais les spots situés aux alentours de Cadix valent le détour, comme Los Lances à Tarifa, Caños de Meca à Barbate ou La Fontanilla à Conil. La côte est une longue plage de sable fin et la ville de Cadix est absolument sublime : vous y surferez dans des conditions de rêve !

Le surf trip des petits budgets

Pas besoin de prendre l’avion pour se rendre en Espagne, ce qui enlève déjà un poste de dépense conséquent à votre budget voyage. Pour vous déplacer, sachez que le réseau de bus fonctionne extrêmement bien. Vous pourrez aussi opter pour la location d’une voiture ou celle d’un camping car aménagé. Ce phénomène est en pleine expansion sur la côte Atlantique française et espagnole, en mimétisme avec le phénomène de roadtrip australien. C’est une alternative sympa qui permet de découvrir la côte au gré de ses envies et de se connecter à la nature. Les routes sont en bon état et des aires ont été aménagées pour la nuit. Pour ceux qui souhaitent un peu plus de confort, vous trouverez de nombreuses auberges de jeunesse à petit prix ou encore des hôtels et pensions à prix abordable. Il y a également l’option location d’appartement sur des sites comme Air BNB qui offrent un choix énorme de logement pour se sentir « comme à la maison » ! Côté repas, les prix sont plus ou moins similaires à ceux pratiqués en France. En grignotant des tapas, on s’en sort cependant pour pas trop cher.