Découvrez, comparez et réservez votre

Surf camp au Mozambique

Le surf au Mozambique

Situé sur la côte sud-est de l’Afrique en face de Madagascar, le Mozambique s’étend sur 801 590 km² entre la Tanzanie, la Zambie, le Zimbabwe et l’Afrique du Sud. Après avoir connu de longues années de guerre civile, le Mozambique est désormais en passe de devenir une destination touristique très prisée avec ses longues plages de sable blanc, ses eaux turquoises, sa nature luxuriante et la beauté de ses paysages.

Le Mozambique est loin d’être une destination naturellement choisie pour les surf trips, et pourtant, il y a de quoi se régaler ! Les spots sont variés et adaptés à tous les niveaux. Ils se déclinent en reef et beach breaks tout le long de la côte, avec l’avantage d’être très peu fréquentés. Autre avantage non négligeable, vous aurez de grandes chances d’être seul à l’eau et de pouvoir profiter de superbes conditions de surf à l’infini.

Surf camps au Mozambique

Il existe de nombreux surfcamps au Mozambique. Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs d'entre eux afin de vous faire vivre un surftrip inoubliable lors de vos prochaines vacances au Mozambique !

Découvrir les surf camps au Mozambique

Pourquoi venir surfer au Mozambique

Des vagues tout l’année

Au Mozambique, le climat est dit « tropical maritime » avec de faibles variations de températures entre les saisons. Globalement, l’année se découpe en deux périodes : l’été austral de novembre à avril, et l’hiver de mai à octobre. La meilleure saison pour partir est la saison sèche (c’est-à-dire l’hiver) car les températures sont plus douces et l’océan reste chaud (environ 20 à 24 degrés). Sans compter que de décembre à mars, les risques de cyclones et de tempêtes tropicales sont importants : en 2000, un million de personnes avait dû être évacué ! De plus, si les côtes sont globalement surfables toute l’année, l’hiver apporte avec lui des houles consistantes en provenance de l’est et des vagues de meilleure qualité.

Une grande variété de spots

Barra, Guinjata Bay, Inhambane, Jangamo Beach, Maragra, Mussage, Pomene, Ponta do Ouro, Ponta Mamoli, Ponta Zavora, Praia Morrunguio, Pringles, Shark Balt Reef, Tofinho… les spots de surf sont nombreux le long de l’océan indien, dont certains portent encore dans leur nom les traces de la période coloniale portugaise. Le spot le plus connu est bien sûr Tofinho, une droite tubulaire pour surfeurs confirmés ! Dans la même région, la pointe de Tofo est idéale pour débutants et les surfeurs en longboard. Pour les amateurs de vagues parfaites, rendez-vous à Ponta do Ouro où déferle une droite pouvant aller jusqu’à 500 mètres de long. Guinjala Bay et Barra Beach offrent également deux belles vagues, respectivement beach break et point break, à ne pas manquer pendant votre surf trip !

Des dépenses peu excessives

Si le billet d’avion est un peu cher (compter entre 650 et 700 euros) pour venir au Mozambique depuis Paris, la vie sur place n’est pas très onéreuse. La principale dépense sera l’hébergement, la classe moyenne étant inexistante et les infrastructures touristiques encore peu développées. Contrairement aux autres destinations surf trip et leur large choix d’auberges de jeunesse, on ne trouve au Mozambique que du milieu de gamme. Pour autant, si vous avez un budget serré et qu’un logement sommaire ne vous fait pas peur, vous trouverez malgré tout de quoi vous loger à petit prix. La restauration est quant à elle très bon marché. Vous pourrez manger pour quelques euros une cuisine mozambicaine excellente, savant mélange entre les traditions culinaires du Portugal et de l’Afrique de l’est composée de poisson, de crustacés et de fruits de mer. Côté transport, vous pourrez emprunter les bus locaux pour vous déplacer pour seulement quelques centimes. Attention cependant, il ne faut pas être pressé et avoir envie de découvrir le pays « à la locale » ! Louer une voiture est aussi une bonne alternative (compter environ 60 euros par jour). Seule mise en garde : l’état des routes qui laisse parfois à désirer.

Un pays qui gagne à être connu

Le Mozambique se relève progressivement de la guerre civile et ouvre aujourd’hui au tourisme un pays à l’histoire, la culture et la nature très riches. En marge de vos sessions de surf, partez à la découverte des magnifiques plages de sable blanc parsemées de cocotiers du littoral, des 250 km d’îles coralliennes de l’archipel des Quirimbas, des mangroves et des ruines coloniales de l’île d’Ilbo.

Le Mozambique abrite également des sites de plongée exceptionnels où il est possible d’observer des requins-baleines et des dugongs. Au nord du pays, vers la Tanzanie, s’étend la forêt la forêt équatoriale qui abrite des écosystèmes uniques. A l’ouest, vers la frontière avec le Zimbabwe, le mont Namuli et les montagnes de Chimanimani offrent de belles opportunités de randonnées et de balades.

Au centre du pays, des parcs nationaux s’étendent sur des milliers d’hectares et donnent la possibilité aux voyageurs de partir à la rencontre d’une faune extrêmement variée : impalas, hippopotames, rhinocéros, flamants roses, éléphants, antilopes, buffles, zèbres… Enfin, pour finir, n’oubliez pas de faire un stop à Maputo, la capitale du Mozambique, très vivante et encore marquée par l’architecture issue de la période coloniale avant de reprendre l’avion !