Découvrez, comparez et réservez votre

Surf camp au Perou

Le surf au Perou

Le Pérou est l’un des pays les plus riches d’Amérique latine en trésors touristiques. Bordé au Nord par l’Equateur, à l’est par la Colombie, le Brésil et la Bolivie et au sud par le Chili, il se compose de trois régions totalement différentes : la côte Pacifique, où le désert rencontre l’océan, le centre montagnard qui atteint jusqu’à 6000 et recèle les trésors incas, et l’Amazonie abritant une faune et une flore luxuriante.

C’est sur la côte pacifique aride du Pérou que les surfeurs trouveront leur bonheur. Y déroule notamment la vague de Chicama, réputée pour être la plus longue gauche du monde. Mais on aurait tord de limiter le sur péruvien à ce spot puisque la côte de plus de 2500 km offre aux passionnés de glisse de nombreuses vagues, de bonnes conditions et des line-ups peu fréquentés. Sachez enfin que le surf est un spot très populaire au Pérou et il y est adapté à tous les niveaux !

Surf camps au Perou

Il existe de nombreux surfcamps au Perou. Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs d'entre eux afin de vous faire vivre un surftrip inoubliable lors de vos prochaines vacances au Perou !

Découvrir les surf camps au Perou

Pourquoi venir surfer au Perou

De bonnes conditions toute l’année

Aller surfer au Pérou, c’est faire l’expérience d’un surf trip unique. La côte est très différente de tout ce que vous avez connu auparvant, et vous pourrez d’ailleurs aussi y rider… les dunes de sables du désert péruvien ! En effet, la côte est plutôt désertique et peu attrayante d’un point de vue « balnéaire ». Niveau spot, on trouve de tout et pour tous les niveaux, et surtout, le surf fonctionne toute l’année. Vous ne serez donc pas limité par les saisons et aurez le choix entre vagues consistantes, vagues à longboard, spots de débutants… Préférez cependant les mois d’octobre à mars pour surfer au nord et les mois de mars à décembre pour le sud. En hiver, les swells arrivent du sud-ouest et permettent aux spots de bien fonctionner.

Le choix des spots

On peut décomposer la côte péruvienne en deux parties correspondant à deux types de vagues : des vagues de tous types dans le sud et du côté de Lima et de longues gauches, points de ruptures et reef breaks au nord. Mais rentrons plus en détails dans la liste des spots à ne pas manquer.

Au nord, il y a bien sûr Chicama et sa gauche la plus longue du monde qui fera le bonheur des goofy ! La côte y est plutôt peu fréquentée avec une eau assez froide et un line-up franchement pas blindé. Un spot sympa accessible à tous les niveaux. Mancora est également un beau site pour les surfeurs et surtout l’endroit où poser ses valises pour se détendre, profiter d’une belle plage et d’une ambiance festive. Mancora propose de longues gauches très prisée des surf camps pour l’apprentissage des débutants, mais les niveaux intermédiaires et confirmés y trouveront aussi leur bonheur. Un peu plus au sud, Los Organos beaucoup moins touristique offre aux pros des vagues plus consistantes pouvant atteindre jusqu’à 2m.

A Lima, vous trouverez le spot d’Herradura, un point break offrant les gauches parmi les plus puissantes de la côte, très fréquenté par les locaux. Au sud de la capitale, on trouve Punta Hermosa, un petit village qui offre aux surfeurs confirmés des vagues consistantes et rapides avec des sections tubulaires. Attention à la zone d’impact qui ne fait pas de cadeau. Parmi les spots du sud, on trouve également Punta Rocas qui offre des reef breaks accessibles à tous les niveaux et où se tiennent chaque année des compétitions internationales ; Pacasmayo à la vague très rapide et puissante ; Cabo Blanco qui serait l’un des tubes les plus parfaits du monde.

Des transports à petit prix

Comme dans les autres pays d’Amérique latine, le réseau de bus fonctionne extrêmement bien pour des tarifs dérisoires. Les compagnies desservent à la fois les grandes villes et les petits villages, vous n’aurez donc pas de difficultés à rejoindre les spots de la côte. Pour les longs trajets, préférez les « camas » ou « semi-camas », ces bus à étage qui proposent un confort digne d’un avion de ligne ! Sièges-couchettes, télévisions, plateaux-repas… tout est prévu pour les longues distances. Si vous préférez rester indépendant, vous pourrez louer une voiture sans problème. Sachez cependant que, outre la Panaméricaine qui est extrêmement bien entretenue, les routes ne sont pas en très bon état et que le code de la route est peu respecté.

Des richesses naturelles et cultures inoubliables

L’attraction majeur du Péoru est bien entendu le Machu Picchu, cette ancienne cité inca située en altitude dans les Andes. Y accéder est un vrai voyage dans le passé puisque vous passerez au cœur de la vallée sacrée qui comporte de nombreux sites archéologiques. Ne passez également pas à côté de la ville de Cuzco, ancienne capitale de l’empire Inca et ses magnifiques vestiges. Côté pacifique, faites une halte à Huacachina, cette oasis perdu au milieu du désert où vous pourrez expérimenter un tour de buggy dans les dunes ou une descente en sandboard. A la frontière avec la Bolivie, vous trouverez le lac Titicaca, le plus haut lac navigable du monde et ses îles flottantes. Enfin, l’Amazonie péruvienne et sa forêt la plus grande du monde et où vous pourrez effectuer de nombreuses excursions.