Découvrez, comparez et réservez votre

Surf camp au Uruguay

Le surf au Uruguay

L'Uruguay est un petit pays d'Amérique du Sud situé au sud de l’Argentine et du Brésil, dont la frontière est matérialisée par le fleuve Uruguay qui lui a donné son nom. D’une petite superficie et peu peuplé, l’Uruguay n’en possède pas moins de multiples richesses, comme ses magnifiques plages, sa capitale aux airs européens Montevideo, et ses superbes « estancias » agricoles dans les terres.

Encore peu fréquenté par les touristes, l’Uruguay est logiquement peu connu comme une destination de surf. Pourtant, le pays offre 200 kilomètres de côte le long de l’océan Atlantique, plus de 80 spots de surf et des vagues très variées : gauches, droites, pointbreaks, beachbreaks, reef… Ce n’est pas pour rien que les brésiliens et les locaux y surfent depuis la fin des années 1950 ! L’avantage ? Des line-ups peu fréquentés en comparaison avec son voisin brésilien.

Situé au sud de l’Amérique latine, l’Uruguay est marqué par un climat tempéré. Les hivers s’étendent de juin à septembre avec des températures comprises entre 10 et 16 degrés, et les étés de décembre à mars avec des températures entre 21 et 28 degrés. L’été est donc la meilleure période pour y aller si vous voulez éviter une eau trop froide et surfer de bonnes vagues !

Surf camps au Uruguay

Il existe de nombreux surfcamps au Uruguay. Nous avons sélectionné pour vous les meilleurs d'entre eux afin de vous faire vivre un surftrip inoubliable lors de vos prochaines vacances au Uruguay !

Découvrir les surf camps au Uruguay

Pourquoi venir surfer au Uruguay

Un pays peu onéreux

Il faut environ 20 heures pour relier Paris à Montevideo, souvent avec une ou deux escales. Vous pourrez trouver des billets à des prix très corrects, environ 600 euros pour les moins chers. Le séjour ne nécessite pas de visa si celui-ci ne dépasse pas 90 jours, il n’y a donc pas de frais d’entrée sur le territoire. Côté transports, le réseau routier est en bon état et les bus fréquents et peu chers. Vous pourrez donc circuler d’un spot à l’autre pour seulement quelques pesos. Il est également possible de louer une voiture. Enfin concernant l’hébergement et les repas, les prix restent également corrects. Pour une personne, comptez environ 20 euros pour une nuit et 13 euros pour la nourriture chaque jour.

Un large choix de spots

A droite de Montevideo, en allant vers le Brésil, plusieurs stations balnéaires accueillent les voyageurs en quête de vagues : Cabo Polonio, Chuy, La Paloma, Piriápolis, Punta del Diablo ou encore Punta del Este. Cette dernière est la plus connue. Station balnéaire bétonnée et très fréquentée, Punta del Este offre plusieurs spots que les surfeurs choisiront en fonction de leur niveau. On y trouve des vagues protégées du vent qui conviennent aux débutants et d’autres plus exposées et puissantes. Plus loin vers l’est, on trouve La Paloma, avec de longues plages de sable blanc et des vagues accessibles aux débutants. De nombreuses surf school y donnent des cours pendant l’été. Attention cependant, lorsque le swell se lève, les vagues deviennent tubulaires et réservées aux pros ! Un peu plus loin vers le Brésil, se trouve Punta del Diablo, une petite ville où pêcheurs et surfeurs vivent en harmonie avec la nature. Les vagues y sont plus puissantes et tubulaires. Selon les spots, le fond est sablonneux ou rocheux. Vous aurez le choix entre des droites et des gauches allant d’un demi-mètres à deux mètres de haut. Naviguez le long de la côte durant votre séjour pour varier les plaisirs, changer de paysages mais aussi d’ambiance !

Douceur de vivre et chaleur des locaux

A côté du surf, l’Uruguay vous ravira par son rythme « tranquillo » ! Partez dans les terres explorer les plaines, les « estancias », ou encore les parcs naturels faits de dunes de sable et de lagunes. Ne manquez pas non plus la capitale Montevideo et son héritage colonial européen. Baladez-vous autour de la Plaza Independencia, dans la Ciudad Vieja (la vieille ville), entre les bâtiments art déco, les maisons coloniales et le Mercado del Puerto (ancien marché portuaire).

Entre deux sessions de surf, profitez également des activités qu’offre la « riviera » uruguayenne, entre farniente sur la plage, casinos, restaurants et terrains de golf. Et si vous n’êtes pas fan de l’ambiance jet-set, prenez votre longboard ou votre skate sous le bras et partez rider sur les routes uruguayennes très peu fréquentées, de bonne qualité et relativement pentues ! Si vous êtes fan de faune, ne loupez pas non plus Isla de Lobos une petite île située à quelques kilomètres de Punta del Este, qui abrite une colonie de phoques à fourrure et de lions de mer.

En marge de la richesse naturelle du pays, partez à la rencontre de ses habitants très accueillants et chaleureux. Ils seront ravis de partager avec vous leur culture et leur cuisine généreuse. Amateurs de bœufs, ils cuisinent la viande à tous les sauces et à toutes les heures de la journée. N’oubliez pas de goûter la buseca, une soupe très épicée et réalisée à partir de viande de bœuf, de pois et de haricots. Vous pourrez également déguster des barbecues partout, participer à des fêtes populaires et danser le tango !